Dimensionnement des solives bois pour un plancher d’usage courant

Vous avez besoin d’aide pour le dimensionnement d’un plancher bois pour la création d’une mezzanine par exemple ?

Nous allons vous proposer ici une règle simple qui est utilisée par tous les professionnels de la construction bois depuis des lustres.

On vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas d’un abaque de solivage incompréhensible.

architecte qui calcule charges plancher bois

Calcul des charges d’un plancher bois

Avant de vous partager notre règle de calcul de solive pour un plancher bois, il convient au préalable d’en déterminer son usage.

On pourrait, par facilité, se concentrer sur le calcul d’un plancher hyper résistant, assurant ainsi sa solidité.

Au prix actuel du bois, inutile de vous dire qu’il est préférable de calculer la section et l’espacement entre solive en fonction de la portée, et ce, au plus juste.

Comme nous le faisons pour nos plans d’abri de jardin ou de studio de jardin, le solivage doit être parfaitement dimensionné, ni trop léger, ni trop solide.

Voyons tout de suite les trois types plancher utilisés pour le calcul :

  1. Les planchers courants (120kg/m² de charge permanente + 120kg/m² de charges temporaires (inclus pafond, isolations, cloisonnement, etc)
  2. Les planchers courants sans cloisonnement (120kg/m² de charges permanentes + 75kg/m² de charges temporaires)
  3. Les planchers légers type mezzanine (120kg/m² de charges permanentes + 55kg/m² de charges temporaires)

Maintenant que les types de plancher sont différenciés, passons au calcul.

La méthode de calcul des maîtres bâtisseurs : le 20/8/40

Aujourd’hui, on a plutôt l’habitude d’utiliser un abaque de solivage pour le dimensionnement des solives en bois.

Les scieries permettent en effet de se procurer toute une variété de section de bois, il devient donc possible d’avoir des sections parfaitement dimensionnées pour notre projet.

Même si les abaques sont très précis et indispensables, vous allez pouvoir constater que les anciens avaient tout de même de sacrées astuces pour obtenir le même résultat.

Dans les temps reculés, les sections de bois étaient beaucoup plus normalisées, et le bastaing (63x175mm) et le madrier (75x225mm) régnaient en maîtres.

Pour le calcul des solives de plancher bois on utilisait la règle des 20/8/40 qui se détaille de la façon suivante :

  • La portée maximale admissible par la solive est de 20 fois sa hauteur
  • L’entraxe moyen conseillé est déterminé par la largeur de la solive multiplié par 8.
  • Enfin les entretoises sont disposées tous les 40 fois l’épaisseur de la solive.
calcul solive plancher bois

Le calcul de solive pour plancher bois avec le 20/8/40

Partant de ce postulat, voyons en détails le calcul d’un solivage pour un plancher de type courant sur une portée de 4m.

Selon la première règle du 20/8/40 : la portée maximale admise est égale à 20 fois la hauteur de la solive.

4000 mm / 20 = 200 mm sera donc la hauteur de notre solive.

Pour une portée de 5m on trouvera 250 mm, et pour une 3m, 150 mm.

Continuons le calcul des solives de plancher. Pour cela on prend un entraxe moyen de 40cm.

Les entraxes à partir de 50 à 60 cm sont à éviter dans la mesure du possible.

400 mm / 8 =50 mm la largeur de notre solive qui est donc de 50 x 200 mm pour une portée de 4m.

Les entretoises (40 x 50mm) doivent être placées tous les 2000mm, c’est à dire au milieu de la portée, légèrement décalée pour permettre le clouage.

Comme vous pouvez le constater, cette règle est très simple et assez précise.

Elle est néanmoins à relativiser car plutôt destinée aux planchers légers à courants de 195kg/m².

Pour des planchers courants de 240kg/m², la règles est plutôt de 20/5/40.

Dans ce cas de figure, il est préférable de réaliser un dimensionnement plus précis à l’aide des abaques ci-dessous.

Abaque de solivage

    Plancher courant : Charges 120 + 120 kg/m²
 Portées
 en mm
Entraxe 
340 à 360 mm
 Entraxe
 400 à 420 mm
 Entraxe
 495 à 515 mm
 2500 38 x 150 38 x 175 – 50 x 15038 x 175 – 50 x 150 
 3000 63 x 150 – 38 x 175 63 x 175 – 38 x 200 63 x 175 – 38 x 200
 3500 50 x 200 – 63 x 175 50 x 200 x 75 x 175 63 x 200
 4000 63 x 200 75 x 200 75 x 225
 4500 75 x 225 75 x 225 75 x 250
 5000 75 x 250 75 x 250 100 x 250
 5500 100 x 250 100 x 250 – 75 x 280 100 x 280 – 75 x 300
 6000 100 x 280 – 75 x 300 100 x 280 – 75 x 300 100 x 300

Abaque pour plancher courant de 195kg/m²

    Plancher courant sans cloisonnement : Charges 75 + 120 kg/m²
 Portées
 en mm
Entraxe
340 à 360 mm
 Entraxe
 400 à 420 mm
Entraxe
495 à 515 mm
 2500 38 x 150 38 x 15038 x 150 
 3000 50 x 150 – 38 x 175 63 x 150 – 38 x 175 50 x 175 – 38 x 200
 3500 38 x 200 – 63 x 175 63 x 175 63 x 200
 4000 75x 175 – 63 x 20063 x 200 75 x 200
 4500 75 x 200 75 x 225 75 x 225
 5000 75 x 225 75 x 250 75 x 250
 5500 75 x 250 100 x 250 100 x 250
 6000 100 x 250 – 75 x 280 100 x 280 – 75 x 300 75 x 300

Abaque pour plancher courant de 175kg/m²

 Plancher léger : Charges 55 + 120 kg/m²
 Portées
 en mm
Entraxe
340 à 360 mm
 Entraxe
 400 à 420 mm
 Entraxe
 495 à 515 mm
 2500 38 x 125 38 x 15038 x 150 
 3000 38 x 150 50 x 150 – 38 x 175 38 x 175
 3500 38 x 200 63 x 175 63 x 175 – 50 x 200
 4000 50 x 200 – 63 x 17575 x 175 – 63 x 200 63 x 200
 4500 63 x 200 75 x 200 75 x 225
 5000 75 x 225 75 x 225 75 x 250
 5500 75 x 25075 x 250 100 x 250
 6000 100 x 250 100 x 250 75 x 300

Source abaque bois.com

Voir aussi

La technique oubliée de la peinture suédoise à la farine