Principe de charpente appliqué à la construction de cabane pour enfant

Le toit

Le toit, soutenu par la charpente, est la partie la plus importante d’une cabane: il forme une séparation entre l’intérieur et l’extérieur et assure une protection contre les précipitations et intempéries.
Il y a très longtemps que l’on construit des toitures.

À l’origine, le grenier sous un toit en pente servait uniquement d’emplacement de stockage.

Pensons au grenier à foin typique d’autrefois, les choses ont changé à mesure que l’homme a opté de plus en plus pour une utilisation rationnelle de l’espace et rendu le grenier habitable.
La technique des charpentes à fermettes en bois provient des bâtiments industriels où les fermes étaient souvent en acier ou en béton.

Les connaissances sur les charpentes à fermettes en bois se sont progressivement affinées pour obtenir des systèmes calculés permettant une utilisation plus économique du bois.

Le mode constructif actuel a de plus en plus recours aux charpentes à fermettes et ce, pour diverses raisons.

 

Les charpentes à fermettes

Les charpentes à fermettes en bois sont généralement fabriquées avec des planches en bois massif mais il existe également des fermes en matériaux composites à base de bois.

Les fermes sont fixées sur un support avec un écartement déterminé. Pour le support, on peut utiliser un hourdis, un mur ou une sablière en bois.

Avant de passer à la fabrication des fermes, il faut déterminer la section en bois et l’écartement.

Afin d’accroître la stabilité de la construction de la ferme, on utilise des treillis triangulaires. La fabrication des fermes peut se faire en atelier ou sur chantier.

Une toiture composée de plusieurs fermettes successives présente plusieurs avantages:

• Sur base du plan de construction et du cahier des charges y afférent, un calcul précis du prix de revient peut être effectué.

• L’écartement régulier des fermettes permet une répartition uniforme des charges sur la structure sous-jacente.

• La méthode de construction permet une pose parfaite tant pour la couverture de toit que pour la finition intérieure.

• La pose de l’isolation entre les arbalétriers est particulièrement facilitée.

• Les charpentes à fermettes se prêtent bien à la préfabrication.

Les fermes peuvent également être fabriquées en usine, on parle alors de fermes préfabriquées.

• La fabrication dans l’atelier rend la désinfection du bois plus facile et la perte de bois minimale.

• Les fermes industrialisées sont composées de planches de section plus petite. Cela permet de réduire les coûts de matériau.

• À l’aide de l’équipement de levage adéquat, les fermes industrialisées peuvent être placées en peu de temps.

 

La charpente traditionnelle.

 

Pour la construction de cabane, bien plus légères, on opte encore souvent pour une charpente traditionnelle.

La charpente traditionnelle est constituée de pannes et de chevrons, étant donné qu’une plus grande travée doit être assurée, le bois de construction doit avoir une section plus grande qu’avec les fermes.

Pour maintenir cette construction abordable, les essences de bois feuillu chères telles que le chêne et le châtaignier sont remplacées par des essences de bois résineux telles que l’épicéa, le pin sylvestre et le douglas.

Surtout quand l’aspect esthétique du grenier est important ce qui est rarement le cas pour une cabane, on laisse le côté intérieur de la charpente apparent.

Le cachet naturel du bois combiné à la mise en œuvre professionnelle de cet élément de construction reçoit la préférence de nombreux maîtres d’ouvrage.

Pour obtenir cet effet, on utilise parfois dans les charpentes traditionnelles des fausses fermes qui ont uniquement une fonction décorative

 

charpente cabane enfant

 

 

Dans le cadre d’une cabane pour enfant.

Vous l’aurez compris, ces principes de charpentes sont avant tout utilisés pour la construction de maison à usage d’habitation.

Dans le cadre de la construction d’une cabane pour enfant le dessin et les section de bois utilisés sont bien moindre que celle d’une maison.

Dans les plans de construction de cabane que nous proposons à la vente nous avons simplifié au maximum la charpente afin de la rendre constructible par des débutants en bricolage.

Les charges subis par une cabane pour enfant ou d’une cabane de jardin sont bien moindre que celle exercés sur une habitation, le dimensionnement doit bien entendu être adaptés.

 

La protection des bois d’extérieur

Un des points essentiels à la durabilité de votre cabane est bien sûr la protection que vous allez appliquer sur votre bois.

Comme évoqués dans cet article sur les bois les plus adaptés aux constructions extérieures, certains types de bois peuvent très bien se passer de protection comme le robinier par exemple, naturellement imputrescible.

Bien entendu ce n’est pas le cas des autres bois, le pin en particulier doit être entretenu très régulièrement d’autant plus s’il est exposé plein nord.

Le bois que l’on place à l’extérieur va se retrouver confronté à deux ennemis principaux:

 

La lumière: Les ultra-violets vont en quelque sorte brûler le bois et lui faire perdre sa couleur naturelle jusqu’à le griser.

Le stade ultime de ce processus va provoquer des crevasses et se faire fendiller le bois, rien de bien méchant niveau structurel, mais assez inesthétique il faut bien le dire.

 

Le deuxième ennemi du bois vous l’aurez deviné est l’humidité, beaucoup problématique que le soleil car en plus de faire gonfler le bois elle va mettre en place un terrain propice aux champignons.

Si l’eau de pluie ne s’écoule pas ou ne s’évapore pas rapidement, elle va tout simplement s’infiltrer dans le bois par capillarité et fera augmenter son taux d’humidité.

Apparaîtront alors les champignons lignivore précurseur de la pourriture qui attireront à leur tour les insectes xylophages.

Inutile de vous dire qu’arrivée à se stade votre cabane en bois aura la solidité d’un construction en carton mouillé, il convient donc au préalable de prendre les dispositions nécessaires.

 

traitement bois

 

Traitement à l’huile de lin.

Très bon marché l’huile de lin additionné d’un peu d’essence de térébenthine forme une solution hydrofuge excellente pour votre bois.

Son coût vraiment très bas en fait une des protections les plus utilisées en France depuis des centaines d’années.

 

Le saturateur.

Comme son nom l’indique, le saturateur va s’imprégner en profondeur dans le bois pour lui conférer une résistance accrue à l’humidité.

Un peu plus onéreux que l’huile de lin il est cependant bien plus efficace sur les bois horizontaux.

Le bois garde sa couleur d’origine sans effet de brillance.

 

Les lasures.

Les lasures microporeuses permettent au bois de « respirer », certains composés fongicides et insecticides sont inclus dans sa composition ce qui les rendent idéales en traitement préventif.

Leur prix parfois prohibitif peut parfois rebuter et leur efficacité n’est pas forcement supérieur à un traitement à l’huile de lin.

 

Mon conseil: Optez pour un traitement à l’huile de lin dilué avec de l’essence de térébenthine, appliquez autant de couches que nécessaire jusqu’à saturation complète du bois.

En moyenne 3 à 4 couches sont nécessaires à répartir sur 2 jours par temps chaud et sec de préférence.

Terminez par une couche d’huile de lin pure et votre bois sera ainsi protégé pour minimum 12 mois.